Vincent Vanasch, ambassadeur UFB

Élu meilleur gardien de but de hockey au monde, pour la troisième fois consécutive, celui qu’on surnomme « The Wall » n’en est pas pour autant insensible. Vincent est un dur au cœur tendre qui a immédiatement accepté de devenir l’Ambassadeur de United Fund for Belgium.

 

« Il est inconcevable que des gens vivent dans la pauvreté dans ce pays ! »

Quand nous lui avons demandé s’il acceptait de devenir l’Ambassadeur de United Fund for Belgium, Vincent Vanasch, gardien de l’équipe nationale belge de hockey sur gazon, triple champion du monde et vice-champion olympique, n’a pas réfléchi longtemps. Directe, franche, généreuse, bien à l’image de l’homme, la réponse a immédiatement fusé : « Bien sûr ! »

Sportif de (très) haut niveau et quatrième d’une fratrie de cinq enfants, Vincent connaît la signification des mots « partage » et « solidarité ». En effet, l’infranchissable dernier rempart de notre équipe nationale est aussi un citoyen engagé, qui n’a pas oublié ses années de galère, avant d’atteindre les sommets du hockey mondial.

Il y a quelques années, en effet, il a bien failli abandonner son sport fétiche. Ce n’est que grâce à sa volonté et au soutien de ses amis et de ses proches qu’il a su remonter la pente. Une expérience douloureuse qu’il n’a pas oubliée et qui a encore renforcé son empathie naturelle envers ceux qui souffrent.

« Pour moi, il est absolument inconcevable que tant de gens vivent encore dans la pauvreté dans le pays où je vis. C’est inacceptable ! Je suis moi-même papa, cela me touche d’autant plus », s’indigne celui que ses amis et ses coéquipiers appellent affectueusement Vinchoux.

Vincent nous fait donc l’immense plaisir et le grand honneur de mettre sa célébrité, son charisme et sa personnalité au service d’ UFB. Il personnalise si bien la devise olympique « Citius, Altius, Fortius » (plus vite, plus haut, plus fort), qu’elle semble avoir été inventée pour lui. Son humilité et sa volonté constante de se fondre dans un collectif, pour mieux se mettre à son service en disent long sur sa mentalité exemplaire et les services qu’il peut rendre à une organisation telle que la nôtre.

« Si je peux donner un peu de mon temps et mettre ma notoriété au service de cette noble cause, c’est-à-dire améliorer l’intégration sociale en Belgique, je le fais de tout cœur et avec toute ma conviction », explique Vincent Vanasch avec fierté.

Sur le terrain comme dans la vie, notre nouvel Ambassadeur est un homme d’action et de défis. « Pour moi, tout est possible dans la vie. Il faut juste y croire », affirme Vincent Vanasch, cette fois, pour le plus grand bénéfice d’ UFB.

Nul doute que cette arrivée ne passera pas inaperçue et qu’elle donnera un joli coup de pouce aux nouvelles campagnes de United Fund for Belgium.

« Je suis très heureux et super motivé d’être parmi vous à présent et je vous invite, vous aussi, à vous mobiliser en faisant un don à United Fund for Belgium ou en les soutenant par une action de récolte de fonds ! », conclut Vincent. 

Merci et bienvenu, Monsieur l’Ambassadeur ! « Nous avions besoin d’une personnalité comme Vincent pour donner plus de visibilité à nos actions de récolte de dons auprès d’entreprises et de particuliers ainsi que pour soutenir nos campagnes de sensibilisation pour l’amélioration de l’intégration sociale de tous publics en Belgique : pauvres, enfants et handicapés », explique Catherine Tricot, Executive Director d’UFB.

« Tout est possible dans la vie. Il faut juste y croire »