Un legs pour une bonne cause ?

Vous êtes désireux d’agir contre l’exclusion, même après votre décès ? Faire un legs à UFB c’est agir de manière très concrète pour réduire la pauvreté, soutenir le handicap, aider les enfants et favoriser ainsi l’intégration sociale en Belgique. Un testament n’est pas seulement un moyen de régler les questions de succession. C’est aussi le reflet de votre personnalité, de vos valeurs et ce qui compte dans votre vie. Vous aimeriez continuer à nous aider par delà la mort, mais vous ignorez comment vous y prendre et comment ne pas léser vos proches et vos héritiers ? Il existe plusieurs possibilités.

Par le legs simple :

Vous pouvez faire un legs au profit de United Fund for Belgium, en le mentionnant dans votre testament, soit devant notaire, soit par un simple écrit daté et signé.

Par le legs en duo :

Le legs en duo consiste à léguer une partie de son patrimoine à une association ou une fondation, à charge pour celle-ci de payer la totalité des droits de succession. Le taux de taxation applicable est alors de 8,8 %, un taux beaucoup plus intéressant que celui en vigueur pour les héritiers.

Cette formule fait l’objet de l’article 64, alinéa 2, de la législation sur les droits de succession et répond à trois conditions :

01

Rédiger un testament

02

Léguer une partie des biens à votre/vos héritier(s).

03

Léguer la partie restante à United Fund for Belgium, qui prendra le paiement de l’entièreté des droits de succession à sa charge.

Vous réalisez ainsi une bonne action sans léser vos héritiers !

Plus d'informations sur les dons et legs ?

Renseignez-vous auprès de votre notaire ou consultez notre brochure, éditée avec le Réseau belge de Fondations et de l’Association pour une Éthique dans les Récoltes de Fonds, est là pour vous aider.